guide-achat-sorbetieres

Le Meilleur Guide pour Choisir sa Machine à Glaces

Glacier amateur, je partage avec vous mon expérience de fabrication de glaces maison avec ma turbine à glace.

🍨 Si vous avez envie de faire des glaces maison
🥝 si vous voulez choisir vos propres ingrédients,
💥 laisser votre créativité s’exprimer,
❤️ surprendre votre famille et vos amis,
✔️ alors vous êtes au bon endroit !

Table des matières

J’ai organisé ce guide comparatif de sorbetières et de turbine à glace de la façon suivante :

Quel type de machine à glace pour quel usage : sorbetière à accumulation ou sorbetière autonome ?

Ce guide va vous expliquer comment fonctionne une sorbetière et comment choisir la sorbetière idéale pour vos besoins.

La première étape est de savoir de QUEL TYPE de sorbetière vous avec besoin.

Si vous savez déjà, vous pouvez sauter au chapitre sur les meilleures machines à glace :

Si vous ne savez pas, continuez la lecture.

Qu’est-ce qu’une sorbetière ?

La sorbetière, ou turbine à glace, n’est pas un accessoire de cuisine indispensable, mais si vous adorez les desserts glacés (glaces, sorbets, froyo…) et expérimenter vos recettes, elle fera votre bonheur ! Laquelle acheter ? Cela dépendra vraiment de votre usage et de la manière dont vous souhaitez préparer ces glaces.

Contrairement aux idées reçues, c’est FACILE à utiliser, beaucoup plus qu’une yaourtière par exemple.

Des fruits, du sucre et de l’eau sont les seuls ingrédients dont vous aurez besoin pour créer des desserts sains, sans additifs ni colorants, avec vos propres recettes !

Comment fonctionne une sorbetière ? Comment utiliser une sorbetière ?

Comment faire des glaces avec une sorbetière ?

C’est simple : la sorbetière, turbine à glace, va transformer une purée de fruits ou sirop de fruits de en glace. Deux étapes :

  • réfrigérer le mélange à très basse température
  • turbiner pour ne pas que le mélange se transforment en un gros glaçon

Et c’est tout ! Faire une glace avec une sorbetière est ultra simple.

Une sorbetière met 30 à 40 minutes pour faire de la glace. Avec une sorbetière, vous pouvez aussi créer vos propres recettes au-delà des basiques vanille, fraise et café : glaces tomate-basilic, Nutella, avocat, granité carotte, crème glacée fromage de chèvre, Oreo… testez ! Faites maison, vos crèmes glacées sont à la fois plus saines et moins chères.

Maintenant, quelle sorbetière acheter ? Suivez le guide !

Les types de sorbetières

Il existe 2 principaux types de sorbetières :

  1. les sorbetières à accumulation, ou à bol accumulateur
  2. les sorbetières autonomes, aussi appelées sorbetières à condensateur ou turbines à glace

Ne confondez pas avec le terme de glacière, qui est simplement un sac isotherme, parfait pour un pique-nique par exemple, ni avec une machine à glaçons !

Je vais maintenant détailler leur fonctionnement.

Les sorbetières à accumulation

Stocker le froid du congélo, puis turbiner dehors

Ces sorbetières emmagasinent le froid grâce à une solution saline placée dans la paroi de leur bol ou dans un disque accumulateur.

Ce bol (ou ce disque) doit être placé au congélateur à l’avance. Il restituera ensuite le froid pendant la préparation de la glace.

L’accumulateur doit être refroidi pendant 12 à 24 heures au congélateur, et le turbinage dure entre 30 à 40 minutes. Mieux vaut ne pas avoir une envie de glace à l’improviste car on ne peut pas enchaîner les préparations. Et puisqu’il faut remettre le bac refroidissant au congélateur après la préparation, on ne peut pas non plus enchaîner les glaces…

Enfin, le risque de ratage est plus élevé : le bloc accumulateur doit avoir été placé suffisamment longtemps au congélateur sinon la glace ne prendra pas. En plus de cela, il prend de la place au congélateur, et même s’il est souvent creux, il apparaît à l’usage encombrant.

Malgré ces limitations, c’est le type de sorbetières le plus vendu en entrée de gamme. Idéal si votre budget est vraiment serré ou si vous voulez commencer pas cher.

Conseil : en saison des glaces, si vous avez asses de place dans votre congélateur (ou un grand congélateur), laissez-y le bloc en permanence pour pouvoir faire des glaces et sorbets à tout moment.

Les sorbetières à accumulation : avantages et inconvénients

  • Le prix très abordable
  • Le faible encombrement
  • L’encombrement dans le congélateur
  • Le risque d’échec si la glace ne prend pas assez vite
  • La présence de cristaux assez fréquente

Les meilleures sorbetières à accumulation

Sur ce segment, évidemment le moins cher, j’ai retenu les modèles suivants :

Pour mon analyse et avis détaillé, filez sur la page de chaque modèle :

La gamme supérieure, c’est les sorbetières autonomes.

Sorbetière autonome (turbine à glace)

Un minicongélateur qui turbine hors du congélateur

La sorbetière autonome, ou turbine à glace est une sorbetière un peu plus sophistiquée. Elles sont les plus proches de ce qu’utilisent les glaciers pros.

Une sorbetière autonome génère elle-même son froid : vous n’aurez qu’à y mettre votre préparation et à la brancher. Au bout de 30 minutes votre glace est prête, sans aucune intervention de votre part.

Puisque la température est contrôlée par la machine, le froid est constant et qualité des sorbets est généralement meilleure, alors que les sorbetières à accumulation ne font que jouer sur l’inertie du récipient.

Enfin, le principal avantage des sorbetières autonomes, c’est qu’elles ne mobilisent pas de place au congélateur (et vous le savez, l’espace congélateur n’est pas extensible !)

Faire l’économie de quelques euros pour acheter une sorbetière à accumulation plutôt qu’une sorbetière autonome peut se révéler un mauvis calcul à long terme.

En revanche, les sorbetières autonomes sont plus lourdes et plus volumineuses que celles à accumulation : il faut donc de la place sur votre plan de travail… mais vous pouvez la sortir au dernier moment, ce n’est pas comme un réfrigérateur où il ne faut pas le bouger 24h avant de l’utiliser.

Les sorbetières autonomes se présentent aussi sous les appellations suivantes :

  • Turbine à glace (même si je n’aime pas ce terme, que je réserve aux turbines à glaces professionelles italiennes)
  • sorbetière autoréfrigérée
  • sorbetière autonome
  • sorbetière réfrigérante
  • machine à glace
  • sorbetière avec compresseur…

Tous ces termes désignent les machines qui produisent leur froid propre.

On récapitule ?

Les sorbetières autonomes : avantages et inconvénients

  • On peut faire des glaces à la demande
  • La texture onctueuse car température controlée
  • N’encombre pas le congélateur
  • Le prix un peu plus élevé
  • Le poids (elle a son propre congélateur interne !)

Les meilleures sorbetières autonomes (appellées parfois abusivement « turbines à glace »)

J’ai retenu les modèles suivants :

Mon analyse détaillée et avis sont sur les pages dédiées à chaque modèle :

Les sorbetières doubles

Enfin, il existe des sorbetières dites « doubles ».

Il ne s’agit pas à proprement parler d’une technologie spécifique, c’est simplement qu’elles ont deux récipients, deux fois 1 litre par exemple. Grâce à ces deux pots distincts, vous pouvez ainsi créer deux glaces personnalisés différentes (deux recettes, deux parfums…) en même temps.

La plupart des sorbetières doubles sont à accumulation : elles vous demandent donc de placer un disque accumulateur à l’avance au congélateur.

C’est une bonne solution si vous aimez expérimenter, mais selon moi mieux vaut un seul bac de deux litres que deux bacs d’un litre, notamment à cause des pertes de volume. En effet, on ne remplit jamais les bacs à ras bord. On perd deux fois de l’espace avec une sorbetière double.

La seule que je connais est la Cuisinart ICE 40 BCE, variante de la Sorbetière Cuisinart ICE 30 BCE. Pour une même capacité (2 litres), vous pouvez donc faire 2 x 1 litre ou 1 x 2 litres.

Les sorbetières comme fonction de robot pâtisser multifonctions (Kitchenaid, etc.)

Une dernière possibilité si vous possédez un robot pâtisser, c’est de monter un bol réfrigérant dessus, de l’utiliser comme sorbetière à accumulation et de turbiner avec le robot. Loin d’être une solution de repli ou un bricolage hasardeux, c’est la méthode qui permet de transformer les robots KitchenAid en sorbetières, avec d’excellents résultats. La marque ne se risquerait pas à salir sa réputation d’excellence si les glaces n’étaient pas au standard de qualité auquel on est habitué avec ces robots.

Le gros avantage, c’est alors la capacité du bol : on dépasse facilement les 3 litres. Bien évidemment, c’est un maximum : rien n’empêche d’en faire moins !

C’est une très bonne solution si vous avez déjà un robot KitchenAid, sinon cela demandera un investissement trop important si vous ne vous en servez que pour faire des glaces. J’ai détaillé cette solution dans un article dédié : la sorbetière Kitchenaid.


Les critères de choix d’une sorbetière

La capacité du bol

Les bols (récipient de la sorbetière) n’ont pas la même capacité : elle varie en général entre 1 litre et 2 litres. Les recettes sont généralement faites pour des sorbetières de 1,5 litres. Un bac de 1 litre peut vous sembler suffisant, mais le volume du bac n’est pas égal au volume de glace que vous produirez : il faut laisser de la place pour le turbinage.

En outre, il reste souvent de la glace irrécupérable sur les bords du bol ou au fond. On considère qu’un litre de glace convient pour 4 à 6 personnes, mais un demi-litre peut suffire si la glace n’est qu’un accompagnement (si elle est servie avec des fruits, une meringue, des biscuits…). Attention aussi, le volume du bol n’est pas le volume de glace produite : il faut laisser la place pour tourner pendant le mixage. 1,1 litre de préparation donne environ 1,5 litre de glace une fois mixée.

Étant donné que le travail de préparation est sensiblement le même pour 1 litre que pour 2 litres, n’hésitez pas à voir grand. Vous pourrez toujours réduire le volume de vous préparations si vous le souhaité, mais vous ne serez pas frustré ! Pour ces raisons, je déconseille vivement les sorbetières d’un litre seulement ! Choisissez plutôt 1,5 litre ou 2 litres, et de toutes façons vous n’êtes pas obligé de le remplir totalement !

L’encombrement de la sorbetière

Une sorbetière à accumulation n’est pas un appareil extrêmement encombrant (à vrai dire, à part le bol, le reste est réduit au minimum), mais il peut prendre de la place dans une petite cuisine. Comptez environ 30 cm x 30 cm.

En revanche, les sorbetières autonomes qui sont en réalité des mini-congélateurs, prennent naturellement plus d’espace, et pèsent plus lourd. Vous devrez donc prévoir de les laisser sur votre plan de travail au moins pendant la saison des glaces (et donc vous intéresser à son design et à l’accès aux commandes).

Le temps de préparation

En général, glaces et sorbets sont prêts en 30-40 minutes, mais certaines machines peuvent aller jusqu’à une heure. Tout dépend surtout de la recette : les machines s’arrêtent toutes seules lorsqu’elles pensent que la texture est idéale.

Pour les sorbetières à accumulation, un autre facteur apparaît. Il faut placer l’accumulateur au congélateur au moins 12-24 heures avant la fabrication. Vous ne pouvez donc pas fabriquer des glaces quand vous le souhaitez, il faut prévoir à l’avance.

Si vous souhaitez acheter une sorbetière à accumulation, vérifier combien de temps il faut laisser refroidir le bac au congélateur, sachant que les fabricants minimisent évidemment ce délai. Mais dans les deux cas, il faut y penser la veille et que le bac soit très très froid. 12h ou 24h ne fait pas tant de différence que cela, cela dépend surtout de la température de votre congélateur.

Pour les sorbetières autonomes, aucun problème, elles permettent les glaces à la demande.

La taille de votre congélateur

C’est un point important, lisez ce qui suit avec attention !

Les sorbetières à accumulation nécessitent que vous placiez une partie de l’appareil au congélateur. Vous devez donc vérifier que votre congélateur est assez grand pour contenir le bol ou le disque accumulateur. Ces parties peuvent être assez encombrantes : si vous souhaitez pouvoir faire des glaces à tout moment, il faudra réserver en permanence un espace dans le congélateur.

Le prix

Le prix va être évidemment un critère déterminant dans le choix de votre sorbetière. Il n’y a pas vraiment de différence au niveau du prix entre une sorbetière simple et une sorbetière à accumulation, cependant, la différence de prix est considérable avec les sorbetières autonomes qui sont bien plus chères. Le prix va aussi varier en fonction de la marque.

Alors, sorbetière classique ou à autonome ?

Choisissez une turbine à glace (ou sorbetière autonome) si :

  • Vous voulez pouvoir faire des délicieuses glaces à la demande, en 30 minutes chrono, de façon la plus simple possible
  • Vous acceptez un appareil imposant sur votre plan de travail pendant la saison des glaces
  • Vous avez un budget de 100-300 euros environ

Filez vers Les meilleures sorbetières autonomes (turbines à glace).

Choisissez une sorbetière à accumulation si :

  • Vous êtes prêt à anticiper la création de glaces la veille ou à occuper votre congélateur en permanence
  • Vous avez besoin d’un appareil léger et facilement transportable
  • Vous faites une faible quantité de glaces, et pas en série
  • Vous visez le budget 60-100 euros environ

Filez vers Les meilleures sorbetières à accumulation.

Où acheter une sorbetière ?

Vous trouverez facilement des sorbetières dans les grandes surfaces : Carrefour, Boulanger, Darty, même Auchan et Lidl qui propose chaque été un modèle à prix discount ! Il faut évidemment comparer les marchants pour trouver le plus de choix et potentiellement les meilleurs prix.

Et les machines à glaces professionnelles ?

Si vous êtes restaurant, café, glacier… vous devez lire cette page sur les machines à glaces Musso (marque italienne), qui sont selon moi les meilleures machines à glaces professionnelles : machine à glace Musso et les machines Nemox gamme Pro.

En conclusion…

Pour faire votre entrée dans l’univers de la glace et du sorbet maison, les 3 sorbetières que je recommande aux amateurs sont :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.