Avis sur la Sorbetière Magimix Glacier 1,5 L : une petite déception… et des idées alternatives

Fiche technique

  • Durée de préparation de la glace : 30 minutes
  • Capacité : 1,5 litres (900 ml de préparation)
  • Cuve en inox, dimensions : 18 cm de haut, 17 cm de diamètre
  • Dimensions de la sorbetière : 17 cm de diamètre, 27 cm de haut
  • Puissance : 15 W
  • Poids : 3,3 kg
  • Garantie 3 ans pièces et main d’oeuvre
  • Bonus : livre de 10 recettes pour bien débuter
  • 5 coloris : blanc, rouge, rose, violet et chrome brillant

La marque Magimix

Magimix est une marque française, spécialisé dans l’électroménager avec un positionnement plutôt haut de gamme.

Leur produit phare dans les années 1960 était le robot ménager multifonctions, vendu sous le nom de Magimix en Europe mais de Cuisinart aux Etats-Unis.

Vous ne le savez peut-être pas, mais c’est aussi Maximix qui produit les cafetières Nespresso !

Aujourd’hui nous nous intéressons à la sorbetière Magimix dite « Le Glacier 1,5 litres », c’est à dire bien la sorbetière à accumulation de la marque. Pour la sorbetière autonome (turbine à glace), le produit s’appelle Magimix Gelato Expert. Ne vous trompez pas !

Le Glacier de Magimix : présentation

Le Glacier, modèle 11673 de la gamme, est une sorbetière d’1,5 litres au fonctionnement assez traditionnel.

Il comporte quatre parties : le bol refroidisseur, le bloc moteur, les pales et le couvercle transparent.

Composants de la sorbetière Magimix Glacier
Les composants de la sorbetière Magimix Glacier : difficile de faire plus simple !

Le bol doit être placé au congélateur 12 heures ou 24 heures avant la préparation, à -18°. Ses parois sur remplies d’un liquide de refroidissement qui doit être figé avant la préparation : si on le sent encore bouger lorsque l’on sort le bol, c’est qu’il n’est pas assez refroidi.

Pour mémoire, une capacité d’1,5 litre signifie que l’on peut mettre au maximum 900 ml de préparation. La capacité est celle du bol.

Le bloc moteur, d’une puissance de 15 W, fait tourner les pales. Il s’enclenche dès que la prise est branchée. C’est un peu surprenant au début, mais le bouton posé sur l’arrière sert à verrouiller le bloc moteur et le couvercle.

Les pales servent bien entendu à turbiner la glace. Je parle au pluriel car le Magimix se distingue par sa double pale, brassant la préparation à deux vitesses différentes, ce qui permet d’éviter les cristaux toujours désagréables et d’obtenir une texture plus onctueuse. Une pale est fixe, l’autre est mobile. C’est l’un des points forts de ce produit. Et il paraît qu’elles sont brevetées 🙂

Enfin, le couvercle transparent, en plastique, se clipse sur le bloc moteur. L’ouverture permet d’ajouter la préparation (il faut l’ajouter quand les pales tournent pour ne pas qu’elle fige sur les parois) et des ingrédients supplémentaires en cours de route. Les plus courageux s’en servent aussi pour passer une cuillère et goûter 🙂

Le Glacier de Magimix : comment faire la glace

Le magimix Glacier version chrome
Le magimix Glacier version chrome

La préparation : à faire 2h avant mini

Il faut d’abord préparer la préparation, en général pour une crème glacée c’est une base d’oeufs de lait et de crème, et pour un sorbet c’est un sirop de fruits. Un livre de recettes sommaires vous donne vos premières idées.

La préparation doit être refroidie et versée à 10 degrés maxi afin d’éviter une trop grande différence de températures qui ferait remonter la température de la sorbetière trop rapidement, et compromettrait la bonne préparation de la glace. Il faut donc la préparer à l’avance, et la mettre au frigo quelques heures.

Ensuite, il faut mettre en marche la machine et verser la préparation (dans cet ordre).

Verser la préparation : un exercice parfois difficile

L’ouverture est assez étroite, et il est facile de se rater et de verser à côté. C’est l’un des problèmes des sorbetières : c’est souvent un défi de récupérer le maximum de préparation. En général, le problème se trouve à la fin, quand on gratte la glace sur les pales et les bords, mais là on risque d’en perdre un peu dès le début. Un entonnoir ou une ouverture plus large (soyons fou, avec un clapet) aurait été une bonne idée.

Le fabricant annonce une durée de turbinage de 20-30 minutes.

Elle est assez bruyante (65 dB), il faut donc la placer dans une pièce éloignée de la salle à manger si vous voulez préparer la glace pendant le repas et qu’elle soit prête pour le dessert.

L’arrêt : à surveiller

La sorbetière ne s’arrête pas automatiquement : il faut la surveiller.

La pale modifie son sens de rotation lorsque le moteur sent une résistance. C’est le signe que la préparation épaissit. Si le moteur change sans cesse de sens, la glace est prête 🙂

Ceci est un maximum : on peut bien sûr arrêter avant.

Tout dépend des goûts, de la recette, de la température du bol, de la préparation, de l’environnement… donc ce n’est pas vraiment imputable à la sorbetière, mais on constate en général que c’est plutôt 30-35 minutes pour avoir une texture qui ne ressemble pas à une crème anglaise froide mais à une véritable crème glacée.

La sorbetière Magimix n’a pas d’écran, pas d’interrupteur : on retire la prise pour arrêter. C’est vraiment un moteur et une (double) pale au bout d’un fil 🙂

On peut alors passer une cuillère et goûter la glace. Si ce n’est pas assez pris, on continue ! Avec une limite toutefois : au bout d’un moment, la glace ne prendra pas plus et on risque au contraire de la faire fondre.

Les fabricants conseillent d’ailleurs de sortir la glace, de la mettre dans un bac (ou la laisser dans le bol en enlevant les pales), puis de faire un petit séjour au congélateur (1 ou 2 heures) pour finir la prise.

Évidemment, on a pas de problème avec les sorbetières autonomes (turbines à glaces) qui produisent leur propre froid.

En règle générale, les glaces faites maison sont plus souples que les glaces du commerce.

Le nettoyage

Le bloc, la double pale et le couvercle plastique passent en lave-vaisselle, à 40 degrés maxi. Il faut aussi éviter le cycle de séchage (>60 degrés). Le plus simple est de laver à la main en faisant tremper. Ce n’est vraiment pas le point difficile.

Magimix le Glacier : les détails

La finition est assez légère, on a l’impression que le plastique fait un peu « toc ». Les sorbetières à accumulation ne sont pas des appareils high tech, mais ce n’est pas très heureux.

Voici un lien direct vers le manuel en pdf si vous voulez voir tous les détails avant d’acheter :

Manuel du Glacier Magimix : https://www.magimix.fr/files/prod_14091/MDE-Glacier16.pdf

Magimix le Glacier 1,5 L : ma conclusion

J’apprécie que Magimix ait proposé une version 1,5 L (il existe aussi la 1,1 L que je n’ai pas reprise, seule la capacité change et je vous ai déjà dit que pour moi, c’est 1,5 L mini compte tenu des nombreuses pertes et de la capacité effective 30% moindre).

J’ai un bon a priori sur la double pale, qui contribue à la bonne aération et la à l’onctuosité des glaces. Lorsque l’on fait une glace maison, c’est ce que l’on cherche.

Mais je trouve qu’il lui manque un petit quelque chose pour se distinguer de la concurrence, les finitions un peu cheap jouent peut-être sur mon appréciation.

Par exemple l’absence d’interrupteur, le fait de devoir débrancher la prise pour arrêter je ne peux m’empêcher de trouver cela un peu … radin !

Ou encore la pale « brevetée ». OK, c’est très bien, j’apprécie beaucoup la double pale. Mais elle est si souple et fine qu’on a l’impression qu’elle peut casser à tout moment. À ce titre, rien ne la distingue d’une sorbetière premier prix. Alors oui, on peut racheter des pièces détachées Magimix, oui, la marque les proposera pendant encore longtemps, et oui, la pale de rechange ne coûte pas cher (8 euros).

Mais quand on veut place un produit dans le haut de la fourchette (pour moi, 100 euros est le haut de la fourchette des sorbetières à bol accumulateur), on ne lésine pas sur ce genre de choses.

Des alternatives au Glacier Magimix

Je trouve qu’il y a mieux à faire pour un prix très proche chez Krups par exemple si vous tenez à une sorbetière qui fait au moins 1,5 Litre (et c’est une bonne idée selon moi).

Je vous mets les deux côte-à-côte.

Chez Magimix toujours… la turbine à glace Magimix est bien mieux !

C’est dommage car la marque fait également un produit vraiment excellent, une turbine à glace autonome professionnelle nommée Gelato Expert… mais c’est un tout autre budget !

MAGIMIX - SORBETIERE TURBINE A GLACE 11680 GELATO EXPERT
18 Commentaires
MAGIMIX - SORBETIERE TURBINE A GLACE 11680 GELATO EXPERT
  • Fan du fait maison? Pour des glaces, sorbets ou granités 100% maison, optez pour la simplicité de la turbine à glace Gelato Expert de Magimix!
Avis sur la Sorbetière Magimix Glacier 1,5 L : une petite déception… et des idées alternatives
5/5 sur 1 votes (100%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.