Crèmes glacées, sorbets, granités, glaces à l’italienne : les plus saines, les moins caloriques…

Savez-vous faire la différence entre crème glacée, sorbet, granité, glace à l’italienne ?

Comment céder à ce plaisir sans prendre du gras ? Sans consommer trop de sucre ?

Suivez le guide 🙂

Les glaces

Une glace se compose d’un mélange d’eau, de matières grasses et de sucre, auquel on ajoute soit des arômes, soit de la purée de fruits ou un sirop de fruits (mélange de fruits en purée + sucre).

La matière grasse peut être végétale (rare mais tendance, lait de coco, etc) mais est bien plus souvent d’origine animale (lait, crème…) : on parle alors de crème glacée.

Les crèmes glacées

Une crème glacée se fabrique de la même manière mais avec une matière grasses animale (lait ou crème en général) : elle est donc plus onctueuse… mais aussi plus calorique !

Les glaces à l’italienne

La glace à l’italienne (gelato en italien) a une base de crème glacée, mais on y ajoute beaucoup d’air au moment de la servir : sa texture est à la fois crémeuse et aérienne.
Fabriquer une glace à l’italienne avec une sorbetière n’est pas évident. Il y a des machines spécialisées.

Le sorbet

Un sorbet contient du sucre et de l’eau dont on fait un sirop auquel on incorpore de la pulpe de fruits. C’est en théorie le plus léger de toutes la catégorie des glaces.

Le sorbet ne contient pas de matière grasse, mais peut contenir pas mal de sucre !

Dans le commerce, la réglementation impose un minimum de 25% de fruits, sauf pour un certain nombre de fruits acides (citron, orange, cassis…) où ce seuil est abaissé à 15%. Les sorbets aux agrumes ont donc tendance à contenir beaucoup de sucres ajoutés pour compenser l’acidité du fruit.

Les granités

Le granité (granita en italien) est à mi-chemin entre un sorbet et une boisson. Il s’agit de glace pilée en général servie dans un verre en plastique transparent, parfumée aux fruits.

C’est en théorie très peu calorique car il ne s’agit que de glace pilée, mais tout dépend de ce qui est mis dessus ou dedans. En général, c’est un sirop assez léger. Personnellement, ils m’ont toujours donné mal à la tête, ce n’est pas ma glace préférée.

À Nice, on sert parfois des glaçons broyés (à la machine ou simplement en les mettant dans un torchon et en tapant dessus) avec un sirop ou un jus et on appelle cela « Gratakek ». Je ne sais pas s’il existe une orthographe officielle !

Les desserts glacés

Enfin, la liste ne serait pas complète sans évoquer les desserts glacés. Dans cette grande famille, on trouve tous les desserts sur une base de glace, crème glacée ou de sorbet. On peut les servir en coupe avec des fruits et des coulis divers, mais ils peuvent aussi se présenter en gâteau, en bûche de Noël glacée, nougat glacé…

L’Allemagne est particulièrement friande de desserts glacés rocambolesques, comme la fameuse glace-spaghetti 🙂

En résumé : la glace la moins calorique

En résumé : le moins calorique est le sorbet ou le gratakek niçois : beaucoup d’eau 🙂

Mais la glace qui me donne le plus de plaisir est la crème glacée 🙂 En matière de glace, je ne suis pas là pour manger des glaçons ! Non mais !!

Crèmes glacées, sorbets, granités, glaces à l’italienne : les plus saines, les moins caloriques…
5/5 sur 2 votes (100%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.